Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 Mar

Black Mirror S1 et S2

 - Catégories :  #SERIE TV

L'Angleterre nous offre à voir d'incroyables série TV,

des séries qui par leurs forces,

obligent à redéfinir tout ce qu'un show télé peut être,

voire .... doit être !

"Black Mirror" fait parti des rares séries,

qui comme "le prisonnier" dans les années 60 ou "skins" plus récemment

ont décidés de ce l'on pouvait monter à la télévision.

Composée à ce jour de deux saisons,

de seulement 3 épisodes chacunes,

il n'y a pas à avoir peur de se lancer dans un visionnage à rallonge !...

Black Mirror S1 et S2

La particularité de Black Mirror est de présenter à chaque nouvel épisode

une éventuelle dérive de notre société, désormais régie par les médias.

Et chacune des possibilité abordées, amène un réel questionnement

sur notre façon de vivre et d'aborder la technologie .

D'un point de vue concret et sans spoiler,

la série va démontrer jusqu'où peuvent aller l'usage des réseaux sociaux,

la surexposition de la télé-réalité...

Si ces thèmes pourraient constituer des sujets sociétaux "bateaux",

le traitement lui n'est pas du tout moralisateur :

on ne se sent pas jugé pour nos habitudes,

mais on est fasciné par l'anticipation qui nous est exposée.

Black Mirror S1 et S2

Charlie Brooker a créé Black Mirror en 2011,

"ce touche à tout" de génie est tour à tour, journaliste au Guardian,

animateur télé sur Chanel 4, scénariste et créateur de TV Show.

Pour lui les nouvelles technologie sont des drogues et Black Mirror

parle de leurs effet secondaires.

Son style d'humour acide et irrévérencieux est caractérisé par l'intervention d'éléments

surréalistes et d'un pessimisme satirique prononcé.

L'univers qu'il crée pour Black Mirror n'est pas sans rappeler celui des films de

Terry Gilliam et de ses compères des Monty Pythons.

Un mélange du No Future du movement punk à l'univers de Kafka et

a celui d'Orwell.

Black Mirror S1 et S2

Parfois choquante, et même comique, Black Mirror parvient à se renouveler

constamment du fait de l'indépendance totale de ses épisodes (casting compris).

Elle interpelle à chacun d'entre eux, le spectateur sur le sujet qu'elle aborde,

à la frontière entre science-fiction et réalité.

Certains auront leurs préférences, mais chacune des perspectives,

plus ou moins concrète, n'en reste pas moins sujette à discussions.

D'autres séries tirent tellement sur la corde pour des intrigues futiles

qu'on est émerveillé dans Black Mirror par la richesse des scénarios et surtout

par leurs multiples développements.

Originale, perturbante, Black Mirror est une série au propos intelligent,

fait suffisamment rare pour être noté.

Bien interprétée, celle-ci peut pêcher par l'irrégularité entre certains des thèmes

qu'elle aborde mais la qualité globale est de très bonne facture,

une troisième saison est en cours de tournage

et les 2 premières ont été acheté par France 4 pour une diffusion dans quelques mois.

Les deux saisons de Black Mirror sont sans le dossier SERIE TV 1.

Commenter cet article

Archives

À propos

UN "BLOG NOTE" CULTUREL.