Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 Nov

Les Disques de Novembre

 - Catégories :  #MUSIC

Les Disques de Novembre sont sombres et nombreux.

Un mois nous sépare encore des "bouses de Noêl",

mais on sent déjà la tendance :

ressortie d'album en version de luxe 2CD,

album live des tournées 2015 mais aussi 1975, 1982, 1988 ...

et album des "gros vendeurs" maintenus dans les starting block

pendant plus de 3 mois ....

Heureusement qu'ici au MM.BLOG

on a encore de la MUSIQUE

à écouter !

Les Disques de Novembre
Les Disques de Novembre

Leur collaboration porte le nom d' El Vy et il se prénomment

Matt Berninger, chanteur et parolier du groupe The National

et Brent Knopi, musicien et producteur de Portland derrière

les groupes Menomena et Ramona Falls, à l'état civil.

Leur premier album intitulé 'Return to the moon' est un projet mûri

de longue date qui remonte à l'époque où leurs groupes respectifs

partageaient l'affiche de petites salles à moitié vide

de la côté ouest des Etats-Unis.

La collaboration entre les deux artistes sonne exactement

comme on pouvait l'éspérer:

le timbre grave et lancinant et le sens de la mélodies

immédiatement reconnaissables de Matt Berninger

alliés aux arrangements et à la production inventive de Brent Knopf

font des merveilles sur les 11 titres qui composent 'Return to the moon'.

Les Disques de Novembre
Les Disques de Novembre

A peine une année et demi après la parution de ThirtyTwo,

quatrième effort studio de Reverend And The Makers,

ces derniers reviennent avec un Mirrors.

John McClure et ses Makers ne changent ici toujours pas

une formule qui gagne :

entre pépites rock'n'roll, balades pop et ska groovy,

Mirrors se veut plus ambitieux et maîtrisé que ses prédécesseurs ;

plus sombre aussi, comme le prouvent les compositions plus posées

telles que The Beach And The Sea et l'accoustique Last To Know.

Les quatorze plages de Mirrors sont bien différentes

les unes des autres tout en offrant un ensemble cohérent et unique.

Les morceaux qui retiennent principalement l'attention sont ceux

qui mêlent électricité à des apports divers,

que ce soit les trompettes folles sur The Gun et Stuck On You,

le clavier crescendo sur l'intense Lay Me Down,

les indomptables voix féminines de My Mirror et Makin' Babies

ou encore la basse obsédante de Mr Glasshalfempty.

Mirrors est une belle œuvre dans un répertoire

déjà bien fourni et constant,

musicalement homogène et sans fautes de goût.

Bref, encore un album venu d'Outre-Manche à côté duquel

il ne faut pas passer en cette fin d'année !

Les Disques de Novembre
Les Disques de Novembre

Foxing nous avait laissés sans mots, en 2013, face à son magnifique

premier album, « The Albatross » :

un disque alliant, avec foi, le Post Rock

à un Emo Rock déchirant au possible.

Le quintette missourien repousse à nouveau les frontières

connues du Rock émotionnel pour livrer, avec « Dealer »,

un enregistrement à fleur de peau.

Fort émotionnellement,

Foxing transpire d’une émotion sans pareille.

On ne peut qu’être frappé de toute force

par la puissance et l’authenticité de chaque piste,

enrichie avec précision et conviction de constructions

instrumentales héritées du Post Rock,

s’associant au chant entre déclamation et déchirement

de Conor Murphy,

dont la sincérité est toujours flagrante.

Les Disques de Novembre
Les Disques de Novembre

Le premier album solo du légendaire leader des ZZ Top.

Maître légendaire de la guitare à six cordes,

Billy Gibbons est largement

considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de l’Amérique

à œuvrer dans le genre Blues Rock.

Perfectamundo, est l'album d’un Gibbons entouré de musiciens

triés sur le volet et réunis sous le nom des BFG’s.

Perfectamundo se distingue, comme son titre le laisse deviner,

par son parfum Afro Cubain,

ce qui pourrait surprendre certains de ses admirateurs…

Mais ce que l’on oublie,

c’est qu’avant même ses premiers enregistrements,

cet Immortel du Blues Rock / Hard Rock

a étudié les percussions avec un virtuose en la matière :

le “Mambo King” Tito Puente, ami du père de Billy…

Un album qui laisse entendre le génie musical

de Billy F. Gibbons, dans un esprit

inattendu, rafraîchissant et, heureusement, prévisible !

Les Disques de Novembre
Les Disques de Novembre

Floating Points a su se faire désirer :

après une douzaine de singles et d’EP

dans un style électro qui se frotte à la fois

à la House, au Dubstep et au Downtempo,

Sam Shepherd, l’homme derrière Floating Points,

s’apprête enfin à sortir son premier album.

Le jeune mancunien d’origine,

qui passe souvent pour un excentrique

de la scène électro londonienne, prend le contre-pied

de ce qu’on attendait de lui.

Sur ce disque de sept morceaux,

Floating Points offre une musique hybride

à mi-chemin entre électro bruitiste et jazz

– trois morceaux, Silhouettes, For Marmish et Peroration Six,

sont en fait joués par de véritables musiciens.

La majorité des morceaux semble émaner d’improvisations,

reposer sur un entrelacs complexe de cordes, de pianos, de synthés,

et de samples et progresser comme en spirale,

en suivant des schémasrythmiques parfois impénétrables.

C’est une expérience musicale et sensorielle, qui vient flatter l’intellect

sans jamais délaisser le corps.

Dans les compositions de Floating Points affleure la conviction de son auteur

que cette musique a le pouvoir de nous transporter,

de nous emmener dans un ailleurs indéterminé et libre.

Les Disques de Novembre
Les Disques de Novembre

The World Is A Beautiful Place & I Am No Longer Afraid To Die

est officiellement le groupe avec le plus long nom de 2015.

Pour le mélomane qui apprécie une bonne mélodie triste et inventive,

TWIABP est un groupe qui saura vous caresser les tympans là où il faut

alors que les couleurs automnales s’installent.

Harmlessness est un album qui est surprenant pour plusieurs raisons.

Tout d’abord pour la qualité des compositions

qui sont variées,intelligentes et touchantes.

Le groupe se permet souvent des variations inusitées

et des tournures qui prennent l’oreille au dépourvu

et c’est tout à fait délicieux.

On passe de pièce à la distorsion bien présente

à des moments intimes qui misent sur la voix et la guitare acoustique.

Le groupe excelle dans l’art de construire

des mélodies lancinantes et mélancoliques.

Un excellent album de la part de

The World Is a Beautiful Place & I Am No Longer Afraid To Die.

Ils livrent un Rock Emo inventif, intelligent et plaisant aux tympans.

Une belle découverte.

Les Disques de Novembre
Les Disques de Novembre

Après plus de 200 dates, et un premier album disque d’or,

Rover revient avec son nouvel album “Let It Glow”.

Voix aérienne et silhouette à la carrure colossale,

ses nouvelles chansons

résonnent de manière intemporelle et universelle.

ce deuxième disque est gorgé de chansons cristallines

ou rocailleuses,

Let It Glow” est un disque non pas de son époque

mais pour son époque.

C’est Bowie, Lennon et tous ceux qu'on voudra bien retrouver.

Et sa musique, très vite, écrase les facilités.

Est-elle Pop, est-elle Rock ?

On ne sait pas et à vrai dire, on s’en moque

Les disques qui prennent l'eau ce mois-ci

Les Disques de Novembre
Les Disques de Novembre

2015 - Coldplay - A Head Full Of Dreams

Bon,

les Coldplay n'ont pas inventé

l'eau tiède,

mais là, à coup sûr

la Pop sur mitigeur ....

Pourvu que ce soit

le dernier !

Les Disques de Novembre

2015 - Lilly Wood And The Prick - Shadows

Composition éventées,

sons de synthés passés de date

Gare à l'indigestion !

Vivement le prochain !

Les Disques de Novembre

2015 - Sarah Blasko - Eternal Return

Une Sarah très peu

mise en valeur

par un habillage sonore

quelconque.

Le "prêt a porter"

ne te sied pas,

Sarah.

Vivement

un prochain album

avec un symphonique.

Les Disques de Novembre

2015 - Grimes - Art Angels

De très bonne critiques

pour cet album,

dont l'écoute

est au dessus de mes forces.

Mais j'essaierais avec le prochain

Les Disques de Novembre

2015 - Arca - Mutant

De très bonne critiques

pour cet album,

dont l'écoute ne me procure

absolument aucun plaisir.

Surrement la prochaine fois

Les Disques de Novembre

2015 - Zazie - Encore Heureux

Zazie écrit toujours

d'aussi beaux textes,

entre une voix

de plus en plus éraillé

et un habillage sonore

variétoche.

Domage.

Commenter cet article

Archives

À propos

UN "BLOG NOTE" CULTUREL.