Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 Jun

PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 11

Publié par down.load  - Catégories :  #CONCERT

La PRIMAVERA 2022 se termine

ce soir pour nous,

il y avait bien un "Brunch on the Beach"

demain à partir de midi, mais comme

Pedro et Miguel ont perdu

nos inscriptions.

Ben, on fera la grasse mat !

Le festival PRIMAVERA SOUND

est divisé en 2 parties :

un festival Indie Rock

et un festival électro.

Cette année une fois de plus

nous n'avons pas foutu les pieds

dans le FESTIVAL BITS,

avec ses afters sur la plage,

ses Night clubs à ciel ouverts,

sa grande scéne,

ses petites scènes pour DJ débutant

et bien sur ses zones VIP.

 

 

PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 11
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 11
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 11
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 11

Cette dernière journée du festival

à débuté avec les espagnols

de Da Souza

à la scéne OUIGO.

Les australiens de Pond enchaînent

sur la scéne PLENITUDE,

est c'est excellent.

Encore un groupe venu d’Australie,

comme Tame Impala dont Pond

partage 3 membre avec Tame Impala.

De l’Australie on part ensuite vers

le canada avec les The Weather Station.

Et on adore quand leur Pop

un peu trop calme s'encanaille

du coté du Post Rock

A 20h00 Celeste décide de transformer

la scene de la CUPRA en club de jazz.

La révélation Soul anglaise 2021,

à clairement précisé d’où elle tirait 

son groove.

Pendant ce temps sur la scéne OUIGO

la pakistanaise Arooj Aftab nous charme 

avec ses compositions

à la harpe électrique

et sa magnifique voix.

(spécial dédicace à Thierry :

c'est Pedro et Miguel

qui ont transporté la harpe

à la fin du concert et depuis

tout le monde la cherche)

les Rolling Blackouts Coastal Fever

sont eux aussi australiens, mais

par contre ils n'ont aucun membre

en commun avec les Tame Impala.

On va dire que je pense qu'il y a 

beaucoup trop trop d'australiens

dans ce festival

(Tame Impala, pond,

King Gizzard & The Lizard Wizard,

Nick Cave & The Bad Seeds,

Alex Cameron, Chet Faker,

Amyl & The Sniffers, Lorde,

Courtney Barnett, ....)

je vous arrête tout de suite,

j'ai un très bon ami kangourou.

 

Les américains de Yeah Yeah Yeahs

mettent le feu sur la grande scéne,

après une interruption de plus de 10 ans,

les automatismes sont bien revenus,

et le public est toujours au rendez vous.

 

La belge Angéle fait le plein

sur la scéne BINANCE,

et pas que de français.

 

Les Tame Impala démarrent

leur show très visuel

à la tombé de la nuit,

déjà vu en week-end 1

il restera le show le plus

"technologique" du festival.

Les petit français de Phoenix

prennent possession de la grande scéne

après les Tame Impala,

avec un show moins visuel

mais avec une musique

qui n'est pas si éloigné,

une espèce de Pop mondialisé

aux refrains catchy

et aux rythmiques dansantes,

peinturluré de couleurs saturées.

Commenter cet article

Archives

À propos

UN "BLOG NOTE" CULTUREL.