Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
08 Jun

PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8

Publié par down.load  - Catégories :  #CONCERT

PRIMAVERA A LA CIUTAT :

Notre petite virée en ville se termine demain,

PRIMAVERA A LA CIUTAT

est une excellente idée

pour les festivaliers,

mais aussi pour les

salles de concert

et surtout pour les bars

et restaurants de Barcelone.

Même si la restauration

dans l’enceinte du festival

est exceptionnelle :

composée de Food Trucks

parfois tenus par des chefs

elle permet de trouver

un éventail impressionnant de

Street Food internationale :

Hamburgers,

Tapas,

Ramen,

Southeast Asian cuisine

Poke Bowls,

Pizza,

Indian food,

Syrian balls,

Pasties,

Sandwiches Cubain,

Japanese food,

Paella,

Bao buns,

Healthy food

(gluten free, vegetarian, vegan…).

Mais pour les quelques jours

de la PRIMAVERA A LA CIUTAT

c'est encore mieux,

les 8000 restaurants

de Barcelone

nous ouvrent leurs portes.

Nous avons jeté notre dévolu

sur un petit restaurant

du quartier à la cuisine 

familiale, le CALA BLANCA,

au menu du jour à 13 euros

(lien ci-joint et photos à l'appui).

PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8
PRIMAVERA SOUND BARCELONA : DAY 8

Paella,

Bar aux petits légumes,

Fideua (paella aux pâtes),

Patatas bravas & Croquettes

à la morue,

Croquette au poulet

et au jambon,

Anchois marinées,

Chiffonnade de jambon,

Calamar à la romaine,

Tartare de thon,

Cabillaud à la béchamel,

Salade de lentilles aux pommes,

Veau aux oignons,

Salade de pois aux œufs

et bacon,

Poulpe,

Porc au gorgonzola et aux noix, 

Flan,

Mousse au café

et avec cela,

essentiellement de très bon

vins blancs espagnols de l'année.

 

PRIMAVERA A LA CIUTAT

fête les 20 ans du festival

d'une façon grandiose,

par le retour au

POBLE ESPAGNOL,

lieu où se tenaient les premières

éditions du festival il y a 20 ans

mais surtout avec cette

programmation exceptionnelle

dues aux 2 week-end

qui offre la possibilité

de voir des artistes

de la trempe de

Beck, Interpol, Shame,

Ride, Jorja Smith ou Phoenix

en configuration

plus intimiste qu'en festival.

Retour à l'APOLO pour

le Post Punk

des espagnols de Vulk,

après avoir fait les concerts

de Idles et de

King Gizzard & the Lizard Wizard

on n'a quand même un peu

l'impression que ces

mangeurs de paella

n’excitent pas tant les foules

que cela.

En fait, on à été mal habitué.

Les américains

d'Interpol

"Prennent possession"

de la scène de l'APOLO

à 22h00.

"Prennent possession"

car après leurs show

ils vont se barrer avec

une grosse partie du matériel,

des tonnes de câbles

et de cordons,

y compris la table de mixage,

pour tout remonter dans la nuit 

sur le site du festival,

car ils jouent à nouveau,

demain sur la grande scène

de la PRIMAVERA.

(1h30 de démontage,

quand même avant l'artiste suivant).

Interpol en version intimiste

cela ressemble

quand même beaucoup

à Interpol dans un stade :

 - le public chante les chansons

en cœur,

 - les jeux de lumières ne

permettent pas

de voir le groupe jouer,

 - la fumée permet au groupe

de rester grave et mystérieux

 

Le show aura servi

à préparer le groupe

pour la scène principale

de la PRIMAVERA

et même de tester des

nouveaux morceaux !

Pour les reconnaître c'est simple

ce sont ceux que le public

ne chante pas !

Tous le charme d'Interpol

c'est cette batterie robotique,

cette basse lourde,

ces guitares nébuleuses

et cette belle voix grave

qui vous saisie.

Et ce soir cette belle voix

grave est couverte

par une bande de braillard,

dont les tessitures

se situerais plutôt

du coté du contre-alto.

Avec Chet Faker

on bascule vers un show Electro

sans avoir même besoin

de changer de salle.

L'artiste australien

à la même chance qu'Interpol 

le public connaît aussi

ses titres par cœur.

Halucinant !

Ces espagnols sont

impressionnants,

ils chantent avec les artistes,

dansent et sautent partout.

Je suis jaloux de ce public !

Moi qui n'arrive plus à me

souvenir du mot en espagnol

que j'ai appris hier.

 

Quelle mémoire,

perso je connaît les chansons

mais de la à juste chanter

le refrain,

il y a un monde.

Bon je crois qu'il faut

que je prenne du poisson à midi.

Bon et maintenant

une petite virée à pieds de 3h00

dans les rues de Barcelone,

pour retrouver notre voiture

embarquée par la fourrière

par erreur.

(Ces cons de Pedro et Miguel

ont été affectés à la circulation 

après avoir fait une bourde

avec un instrument de

musique d'une valeur 

inestimable).

Et dodo à 5h00,

 comme si on avaient fait

un after Électro,

Je crois que demain,

il va y avoir de la sieste dans l'air pendant les concerts......

Commenter cet article
T
Salut<br /> Un public qui chante partiellement (Un refrain, une fin de chansons…etc.) c’est bien et émouvant. <br /> Un public qui « chante » toute la chanson au point de couvrir l’artiste, c’est chi… (Encore plus en vidéo).<br /> J’ai eu Pedro et Miguel au téléphone, ils m’ont dit d’appeler UBER !<br /> Ils ont rajouté que cela permettrait à certain de faire un peu de sport ! <br /> A+<br /> ENJOY
Répondre

Archives

À propos

UN "BLOG NOTE" CULTUREL.